3 jolies brunes font l’amour dans la piscine

amour-piscine

Un trio de jolies jeunes femmes brunes fait l’amour dans la piscine d’une propriété résidentielle et s’en donne à cœur joie en profitant d’un moment d’intimité que même la caméra vidéo ne parvient pas à interrompre.

Ce sont donc les ébats de ces 3 jolies brunes que l’on peut suivre dans cet extrait porno en vidéo, pendant lesquels ces beautés nues vont alterner les plaisirs de la chair, apparemment sans crainte d’être dérangées. Qu’on ait envie de partager avec elles ce moment de grâce peut sembler très naturel dans la mesure où faire l’amour dans l’eau jusqu’à mi-cuisses n’est pas ce qui se pratique de façon courante dans la vie. Mais ce n’est pas ce que ces naïades un peu coquines semblent penser, car elles ne donnent pas l’air de vouloir partager cette intimité joyeuse et salace avec quiconque, hormis la caméra qui tourne en plan fixe sur les amours nautiques de ce groupe de 3 belles brunes…

On commence par observer ces 3 grâces s’ébattre joyeusement dans l’eau de la piscine en s’embrassant à pleine bouche, et en se caressant les seins. Les ébats lesbiens des jeunes femmes sont ponctués par des gloussements explicites, au fur et à mesure que le désir commence à monter en pression dans l’eau apparemment bien tiède de la piscine. Ce n’est sûrement pas le grand bain d’une piscine olympique, mais ces jeunes femmes nues ont de la place pour s’y mouvoir et s’adonner aussi complètement aux plaisirs de la chair. Comme elles ont de l’eau seulement jusqu’à mi-cuisse, on voit le sexe et les fesses rebondies de ces jolies brunes frétiller sans complexe en faisant des clapotis dans l’eau. La surface de la piscine va s’agiter encore un peu plus lorsqu’elles vont augmenter leur plaisir en utilisant des godes pour se pénétrer mutuellement.

Pour regarder la suite des aventures nautiques de ces 3 jolies brunes dans la piscine, il suffit de suivre le lien…

Recherchée avec : femme nu en vidéo qui font l’amoure cratite, femme nu en vidéo qui font l’amoure cratite.

Postez votre commentaire ici :