Des lesbiennes qui en ont plein le cul

gousses-anales

Cette vidéo fétichiste présente deux gousses en train de se mettre un gode dans les fesses, de manière et dans des positions différentes afin de varier leur jeu sexuel.

Le but de l’opération est apparemment d’attraper le sextoy avec la bouche pour l’une, après l’avoir enfoncé dans l’anus de sa partenaire. Comme cet ustensile se présente sous une forme bien particulière, visiblement étudiée pour procurer toutes sortes de sensations dès lors qu’il est inséré dans une partie intime du corps humain. À la fois concave et convexe selon et dans sa longueur, ce godemiché a comme un petit air de trompe à bicyclette, ce que ne signifie pour autant pas qu’il produit un bruit quelconque. C’est en réalité en sortant du sphincter ou du vagin qu’il provoque un petit bruit de succion. Comme de l’autre côté du postérieur, la deuxième demoiselle est postée pour recevoir l’objet dans la bouche, le son que produit l’air qui en est expulsé explose à l’oreille de la jeune femme.

Les deux filles s’amusent ainsi presque nues, dans un costume de lingerie avec une paire d’oreilles factices en fausse fourrure. La blonde démarre le jeu en trombe en commençant par sucer l’engin porté à la ceinture par son amie. Le godemiché rose et blanc révèle déjà un potentiel insoupçonnable de perversités pour les deux jeunes femmes… Dans la séquence suivante, la blonde se fait mettre le sextoy en entier à l’intérieur de l’anus, ce qui la fait exploser de rire. Seule dépasse une ficelle, qui permet de récupérer le matériel dont au passage, la protubérance au milieu aura bien distendu les muscles de la petite blonde, qui en glousse de plaisir. La conséquence est, qu’à partir d’un certain moment, l’anus est tellement relaxé, que l’objet se faufile sans peine à l’intérieur, puis à l’extérieur des fesses de la lesbienne qui trouve bien du plaisir à ce petit jeu.

Cette vidéo fétichiste présente deux gousses en train de se mettre un gode dans les fesses, de manière et dans des positions différentes afin de varier leur jeu sexuel.

Le but de l’opération est apparemment d’attraper le sextoy avec la bouche pour l’une, après l’avoir enfoncé dans l’anus de sa partenaire. Comme cet ustensile se présente sous une forme bien particulière, visiblement étudiée pour procurer toutes sortes de sensations dès lors qu’il est inséré dans une partie intime du corps humain. À la fois concave et convexe selon et dans sa longueur, ce godemiché a comme un petit air de trompe à bicyclette, ce que ne signifie pour autant pas qu’il produit un bruit quelconque. C’est en réalité en sortant du sphincter ou du vagin qu’il provoque un petit bruit de succion. Comme de l’autre côté du postérieur, la deuxième demoiselle est postée pour recevoir l’objet dans la bouche, le son que produit l’air qui en est expulsé explose à l’oreille de la jeune femme.

Les deux filles s’amusent ainsi presque nues, dans un costume de lingerie avec une paire d’oreilles factices en fausse fourrure. La blonde démarre le jeu en trombe en commençant par sucer l’engin porté à la ceinture par son amie. Le godemiché rose et blanc révèle déjà un potentiel insoupçonnable de perversités pour les deux jeunes femmes… Dans la séquence suivante, la blonde se fait mettre le sextoy en entier à l’intérieur de l’anus, ce qui la fait exploser de rire. Seule dépasse une ficelle, qui permet de récupérer le matériel dont au passage, la protubérance au milieu aura bien distendu les muscles de la petite blonde, qui en glousse de plaisir. La conséquence est, qu’à partir d’un certain moment, l’anus est tellement relaxé, que l’objet se faufile sans peine à l’intérieur, puis à l’extérieur des fesses de la lesbienne qui trouve bien du plaisir à ce petit jeu.

Mais c’est au tour de l’autre gousse de se faire fourrer un godemiché dans le cul, dont l’orifice est devenu tellement flexible, que sa copine en arrive à cracher dans l’anus !

Recherchée avec : insoupconnable l esbienne.

Mais c’est au tour de l’autre gousse de se faire fourrer un godemiché dans le cul, dont l’orifice est devenu tellement flexible, que sa copine en arrive à cracher dans l’anus !

Recherchée avec : insoupconnable l esbienne.

Postez votre commentaire ici :