La secrétaire aguiche son patron au bureau

secretaire-aguicheuse

Ce n’est pas l’éjaculation faciale de la fin qui donne tout son piquant à la vidéo, mais le début de la scène où la secrétaire aguiche son patron.

L’éjaculation faciale constitue en quelque sorte l’acmé de cette séquence, mais si sa vulgarité en parfait le scénario avec une apparente soumission empreinte d’avidité sexuelle de la part de la plantureuse brune qui joue la secrétaire, c’est du début qu’il convient de savourer la scène, entièrement singée des films américains de la grande époque du cinéma hollywoodien des années quarante, cinquante et soixante. On y retrouve les ingrédients bien connus de l’expression des pulsions refoulées de l’univers de bureau, quand les femmes ont commencé à les investir à cause de la guerre, et à y côtoyer les hommes.

Une plantureuse jeune femme brune joue la secrétaire, qui recherche dans un classique classeur d’armoire le dossier que lui demande son patron, ou son chef de service, confortablement installé dans un fauteuil derrière son poste de travail. Les personnages sont bien campés dès le début dans leur posture de soumission hiérarchique, et la secrétaire portant des vêtements incommodes et ultra-courts, doit se livrer à des contorsions qu’elle trouve délicat de surjouer pour mieux aguicher son supérieur hiérarchique. C’est sans surprise que la relation que ce couple ancillaire entretient dérape très vite, l’homme se résignant à succomber aux charmes de sa secrétaire.

On suit donc la traditionnelle, mais tout de même furieuse, scène de baise sur la table de bureau et sur la moquette, et le décolleté de la jolie brune a vite fait de craquer, laissant déborder une énorme paire de seins qui coule en cascade par-dessus le soutien-gorge noir de la secrétaire.

Recherchée avec : secretaire aguicheuse, baise ancillaire, elle aguiche en decolleté le commercial, secrétaire stagiaire aguicheuse, ecretaire aguicheuse, femme mariee aguiche son patron pour une promotion, secretaire tres decolter au bureaux.

Postez votre commentaire ici :